Mas Lumen

Le domaine Mas Lumen

Lumen : la lumière, unité-étalon de mesure en photo ; le soleil, omniprésent en Languedoc.

Localisation du domaine : Terre, Europe, France, Languedoc, Hérault, Gabian.

Nature des sols : schistes, basaltes, grès.

Superficie actuelle : 6 hectares, exposition Est et Sud. Un domaine à taille humaine, pour faire le meilleur vin possible en respectant la nature.

Cépages

Carignan : 50 ans, mené en Royat et en gobelet.

Syrah : 30 ans, menée en Royat.

Grenache : 15 et 35 ans, mené en Royat et en gobelet.

Terret : 45 ans, (blanc, noir, gris en foule) mené en cordon de Royat.

Conduite de la vigne naturelle

Aucun engrais chimique ni désherbant ni molécule de synthèse, amendement en matière organique pour revitaliser le sol, labours, enherbement naturel, débroussaillage manuel à la pioche.

Traitements : le strict minimum en fonction de l'état sanitaire de chaque parcelle, l'objectif étant de renforcer les défenses naturelles de la vigne.

Vinification naturelle : L'utilisation de SO2 est réduite à minima.

Dès 2002, Les différents guides et la presse spécialisée ont reconnu la qualité des Mas lumen. Les cavistes avertis, les sommeliers, les importateurs, les restaurateurs ont permis à Mas Lumen d'être présent sur le marché en France, au Japon, en Belgique, aux Etats-Unis, en Allemagne et en Corée du sud.

 

Pascal PERRET - Le créateur

C'est en observant la nature et en l'enfermant dans son boîtier que Pascal a commencé sa vie professionnelle. Initiation auprès des plus grands photographes, études d'histoire de l'art, gardien de musée au Louvre, il a mis tout en oeuvre afin de développer au mieux son regard pour le transmettre à travers l'objectif. 

Moult voyages en Amérique du Sud et en Asie, lui ont ensuite permis de connaître de nouveaux horizons et d'approcher d'autres cultures. En 1989, il est collaborateur de l'agence Image Bank et se nourrit du professionnalisme américain. Parallèlement, la révélation d'un grand vin lui ouvre un nouveau monde de sensations qu'il a envie d'explorer. Il ne cesse alors de déguster et de développer sa connaissance du vin et des vignerons. Boîtier en main, il sillonne le vignoble français, rencontre et observe : Jacques Raynaud, son terroir, sa vieille cave et son vin inoubliable; Coche Dury si difficile à photographier, son perfectionnisme, son intégrité et dont le vin révèle des arômes inégalés; Henry Jayer, Marcel Guigal, Didier Daguenneau, Didier Barral et tant d'autres.

Peu à peu l'envie de devenir vigneron s'impose. Il quitte Paris et déploie son énergie à rechercher le terroir de ses rêves, tout en continuant sa collaboration avec les revues spécialisées : Wine Spectator, RVF, Gault et Millau; En 1997, lors d'un reportage sur les grands vignerons du Languedoc, il est séduit par le potentiel de cette région, en pleine restructuration. Il cherche autour de Pézenas et jette son dévolu sur Gabian. Ce terroir de Gabian présente, en effet, une variété de sols de schistes et basaltes bien adaptés à la culture d'une vigne de qualité.

L'acquisition de la parcelle «Les Pascales» est faite en Janvier 2001 : 4 hectares d'un seul tenant, plantés de vieux Carignan, Grenache, Syrah et Terret dans un secteur sauvage bordé de forêt et de garrigue. Pascal peut ainsi rapidement mettre en application les enseignements acquis à Pézenas (Brevet Professionnel Agricole) et complétés par les conseils précieux de ses amis vignerons.

Il fait une taille courte, travaille le sol et commence à mettre en oeuvre ses théories «nature» pour la conduite de la vigne et le respect de l'environnement. En Juillet, commence une course contre la montre avec la restructuration d'une cave dans le village de Gabian où il installe, avec le perfectionnisme qu'on lui reconnaît, des cuves et un équipement de vinification performants.

L'observation des vignerons lui a permis de définir les modes de vinification et l'organisation adéquate de la cuverie. La vinification parcellaire lui permet de maîtriser, seul, les procédés de production dans de petits contenants (cuves inox, demi-muids de 5 hectolitres). Il projette de faire trois vins : un rouge, avec une vinification et un élevage en barrique, un rouge, sur le fruit, avec une macération lente, et un blanc. Fin Août 2001, la cave et prête à recevoir le raisin.

Tout doit être impeccable : aucune feuille, aucun raisin abimé, pas le moindre jus dans le fond des cagettes. Le début de la fermentation restera à jamais gravé dans la mémoire de Pascal. La magie de la transformation du raisin commence : la macération lente révèle des arômes incroyables de fruits, la fermentation en barrique donne une structure de vin boisé sans arômes excessifs. Bien que résultant d'une préparation pointilleuse, ce premier vin est vécu comme une heureuse surprise, un cadeau, tant il comble l'attente de celui qui l'a conçu.

Le producteur


A propos

Mise à jour le 23 avril 2020



Contact

Mas Lumen

21 Rue de l'Argenterie

34320 Gabian

France

scea...@gmail.com

+33 6 70 .. .. ..


Localisation